Resolve: Le nouveau soin laser à essayer
03 juillet 2019
par Gommage dans la categorie : Soins de la peau
0 commentaires

Il y a environ deux semaines, j’ai eu le plaisir de tester un soin à la Clinique de Détatouage SKN: le Traitement Picoway Resolve. J’ai rencontré le propriétaire, Julien, qui a pris le temps de bien m’expliquer le tout. 

Le but du traitement? Créer des microcavités dans la peau du visage pour stimuler la production de collagène. En d’autres mots, on utilise la même technique et le même équipement que pour l’effacement des tatouages, mais à une puissance minime. Après une à deux semaines, on attend une amélioration de l’apparence générale la peau. Idéalement, on renouvelle l’expérience jusqu’à 4 séances au total pour un résultat optimal.

La clinique détatouage SKN

Est-ce que ça fait mal? Oui et non. La sensation ressemble à un picotement; comme des petits chocs électriques sur la peau. Julien m’a mis en confiance rapidement. J’ai la peau très sensible et j’étais un peu nerveuse avant le soin côté douleur. Il te met totalement à l’aise et t’explique toutes les étapes avant de débuter. Je dirais que l’inconfort se situait à 4 sur 10, parfois un peu plus selon les régions. Pour ma part, les endroits les plus sensibles étaient mes pommettes (où la majorité de mes taches de rousseur se retrouvent) et autour de la bouche. Julien me mentionnait aussi que le tout peut être plus sensible au-dessus des lèvres pour les personnes ayant une pilosité un peu plus foncée. 

Après le soin, il se peut que la peau soit un peu rouge, comme un petit coup de soleil. De mon côté la rougeur était à peine perceptible. Il est hyper important de limiter le plus possible son exposition au soleil et de ne pas utiliser de produits (soins et maquillage) durant les prochaines 24 heures pour laisser le temps à la peau de se régénérer. Ensuite, on conseille de laisser de côté tout toner ou peel, qui pourrait venir “agresser” la peau, encore sensible suite au traitement.

Ma peau était définitivement plus douce et moins texturée dès le lendemain matin, mais je dirais que j’ai vu les résultats à partir du cinquième jour. Ma peau était bien moins déshydratée qu’à l’habitude et je n’ai pas eu les boutons habituels qui viennent peu avant mes règles. Je me sentais plus confiante à diminuer la couvrance de mon maquillage, ce qui pour moi est signe que les résultats sont là. 

Voici une photo de ma peau juste avant le soin (gauche) et une autre un peu plus d’une semaine après la première séance (droite).  À refaire!

Pour suivre Audrey, c’est ici.

Partager cet article
Articles reliés
Le lash lift, soin de prédilection pour un regard naturel
21 février 2020
Se bâtir une routine de soin de la peau, étape par étape
14 janvier 2020
Édito: 4 idées maquillage faciles question de commencer la nouvelle décennie en beauté
23 décembre 2019
Maison Margiela sephora holiday package
9 idées cadeaux des fêtes pour la beautista assumée
11 décembre 2019